À propos

Qu’est-ce qu’un bon graphiste (et comment être sûr qu’on a fait appel à la bonne personne) ?

Vous avez enfin tout ce qu’il vous faut pour lancer votre projet. Il ne vous manque plus que la cerise sur le gâteau : un bon graphiste pour votre logo et votre charte graphique. En bref, une identité visuelle qui dépote, à la hauteur de vos ambitions et de vos valeurs.

Alors, comment choisir son graphiste et être sûr d’avoir fait appel à la bonne personne ? Voici les éléments clés pour ne pas se tromper.

Le bon graphiste : celui qui maîtrise les outils et qui connaît son métier

Bien évidemment, vous me direz que le bon graphiste c’est avant tout celui qui maîtrise parfaitement ses outils et qui est à la pointe de la technologie en la matière. C’est un bon début, mais cela ne fait pas tout. Il faut bien sûr que cette personne soit aussi au fait des tendances, qu’elle soit curieuse de connaître votre projet, qu’elle soit force de propositions audacieuses : en gros, si sa carte de visite ressemble à un modèle prédéfini de Vistaprint ou si elle ne comprend rien à ce que vous voulez proposer, partez en courant !

La clé, c’est bien sûr de voir le portfolio ou les réalisations de cette personne, histoire de voir la patte de l’artiste, sans oublier de vous renseigner sur ses tarifs. Vous pouvez aussi faire appel à votre réseau et faire confiance au bouche-à-oreille, c’est un bon moyen de savoir à qui vous avez à faire. Mais il n’y a pas que ça…

Le bon graphiste : une affaire de feeling !

Pour certains, le décorum hypnotise et fait office de compétence : un bureau canon, le dernier ordi à la pomme comme outil principal, des sneakers aux pieds et une tasse de thé vert à la main. Mais vous l’avez compris, le graphiste qu’il vous faut c’est celui avec qui vous avez le feeling, c’est la personne qui sait écouter vos besoins, vos envies, qui sait aussi trouver vos failles pour vous faire avancer dans la bonne direction. La personne qui va pouvoir traduire vos valeurs et vous permettre de vous reconnaître dans votre stratégie de communication, c’est celle avec qui vous aurez mis les choses à plat dès le départ, avec un cahier des charges clair et précis, sans laisser place à la désorganisation ou aux réunions inutiles.

Ne vous laissez pas endormir par le vernis, choisissez plutôt la confiance et les qualités personnelles de votre graphiste pour avancer main dans la main, laissez-vous porter par son imagination et par son travail rigoureux, par sa polyvalence et son sens de la structure.

Vous l’aurez compris, un bon graphiste, c’est avant tout quelqu’un qui vous écoute et qui comprend vos besoins, vos atouts, vos valeurs. Et comme pour tout projet graphique, c’est une aventure qu’il faut vivre et partager avec toutes les bonnes informations. Et bien sûr, on ne cessera de le dire, un cahier des charges en béton armé.

Le feeling est un élément capital : votre graphiste, c’est celui avec qui vous vous sentirez en symbiose pour bâtir votre image. Alors, écoutez-vous !

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Prev Post

Pictogrammes : la bonne idée à suivre ou pas ?

Next Post

L'écoconception graphique : comment rendre votre projet graphique écoresponsable ?