À propos

L’art du paper cut out : quand la poésie rencontre le graphisme

Il est parfois difficile de se renouveler dans l’art graphique tant les tendances vont vite. À peine sont-elles à la une des réseaux sociaux qu’elles sont déjà dépassées. Il faut parfois en appeler aux techniques ancestrales pour trouver de nouvelles perspectives graphiques. Elles feront réellement bouger les lignes et mettront de la nouveauté dans votre identité visuelle. L’art du paper cut out est de celles-là. Cette technique héritée de l’art du travail du papier en Chine notamment, refait surface dans nos sociétés modernes. Elle illumine par sa simplicité, sa pureté, mais aussi par sa force graphique. Poussons les portes de cet art millénaire remis au goût du jour.

Qu’est-ce que l’art du paper cut out ?

Le paper cut out ou l’art du papier découpé est une technique d’illustration de découpage et d’assemblage de plusieurs couches de papier pour créer des saynètes.

Assemblage de formes, de couleurs, d’effet d’ombres et de superpositions savamment orchestrées, le paper cut out est la nouvelle tendance. On la retrouve de plus en plus dans les galeries d’art, dans la publicité, dans le design ou dans le graphisme.

Le paper cut out nous a été soufflé depuis les confins de l’Asie. Inspiré des techniques traditionnelles de découpage et de pliage du papier, créant toutes sortes de mondes fantasmagoriques pour illustrer les contes millénaires de ces pays lointains.

Papier peint, plié, brodé, en ombre chinoise ou découpé en marionnettes, l’art du paper cut out est un art ancestral qui refait surface aujourd’hui pour le bonheur des grands et des petits. Il est parfait pour décorer, illustrer ou encore être simplement une œuvre d’art à part entière.

Paper cut-out : un style graphique

L’art du papier découpé est particulièrement à la mode. S’il est incontournable sur les blogs et les réseaux sociaux aujourd’hui, il est aussi un nouveau souffle dans le travail des graphistes, en quête de nouvelles idées, de nouvelles sources d’inspiration, pour donner un nouvel élan à l’art d’illustrer.

Le paper cut out a plus d’un tour dans sa poche. Poétique et enchanteur, il met à l’honneur l’art de la profondeur et de la délicatesse de recherche des couleurs. En graphisme, il est un parfait élément pour apporter des effets travaillés 2D ou 3D, pour appuyer le sens de la perspective sans alourdir le sujet. Les formes quant à elles, sont fines, douces et épurées. Le jeu de lumière et d’ombres fait tout le reste. On se débarrasse bien volontiers des traits inutiles, on laisse de côté les effets lourds et chargés. La simplicité des couches de papier superposées raconte simplement l’histoire, tout en douceur, sans fioritures ni surcharge. L’effet papier façonne le récit, le travail de mise en lumière de la texture apporte une dimension visuelle forte.

Entre structure et imaginaire

Le paper cut out reflète également l’art de la précision, de la mise en lumière des couleurs et des formes et de la perspective.

S’il permet toute sorte de créations, des plus simples aux plus fantasmagoriques, cette technique n’en est pas moins une véritable discipline pour révéler chaque couche de papier. Il en appelle donc à une certaine rigueur et un travail de structure du visuel pour permettre à chaque élément de l’illustration d’être à la fois visible, mais aussi acteur du jeu de lumière sur les couches de papier qui le précèdent.

L’effet est alors saisissant et toute la profondeur du visuel saute alors au regard. Le message est ainsi plus clair, plus net, plus dynamique, presque vivant comme si le sujet allait sortir de l’image.

Pari gagné, grâce au paper cut out, votre graphiste révèle simplement toute la poésie de votre projet.

Le paper cut out est bien plus qu’une simple tendance. Et tous les graphistes ne maîtrisent pas cette technique qui semble pourtant si simple. Organiser la structure des couches de papier pour mettre en lumière le sujet et révéler toute la féérie de la perspective par des jeux d’ombres. Voilà les difficultés du paper cut out et ses enjeux dans un projet graphique.

Laissez-vous tenter par une autre façon d’exprimer les couleurs et la profondeur. Faites place à la poésie grâce à cet art précis et furieusement tendance.

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Prev Post

Fichiers sources : mais pourquoi ne sont-ils pas gratuits ?

Next Post

Print : comment bien utiliser le dégradé ?